hk

publié le 12 janvier 2021

Le Comité de l’Appel de Manega voudrait à l’occasion de la nouvelle année 2021 et à l’endroit des signataires et sympathisants de l’Appel souhaiter des vœux de santé, de longévité, de propriété, de réussite, de paix et de réconciliation pour chacun de nous, nos familles respectives et l’ensemble de la nation.
Le Comité se réjouit également des évolutions sociales et politiques positives concernant la cruciale et impérieuse question de la réconciliation nationale.
En effet, après que le sujet ait été au centre de la campagne présidentielle porté par tous les candidats comme une nécessité indiscutable, le président du Faso vient de consacrer un ministère d’Etat auprès de la présidence pour s’occuper spécialement de la réconciliation.
Cette inscription de la réconciliation dans l’architecture gouvernementale est capitale et décisive dans la voie de sa concrétisation après tant d’années.
L’Appel de Manega lancé le 15 juin 2019 n’a de cesse de s’investir ardemment pour promouvoir la réconciliation, la paix et l’unité nationale à travers ses structures et mécanismes dont le Panel des anciens, le Conseil technique et scientifique, la feuille de route, le grand prix du Manega de la paix.
Au regard de ce qui précède et de son rôle majeur qui est de servir d’avant- garde, de soutien et d’appui à la concrétisation de la réconciliation nationale par la mobilisation des citoyens et des décideurs, le Comité félicite le président du Faso pour l’oreille attentive accordée aux appels des acteurs sur la réconciliation nationale et sa bonne volonté matérialisée par l’érection d’un ministère d’Etat auprès de la présidence chargée de la réconciliation et la cohésion sociale.
Le Comité a immédiatement introduit une demande d’audience auprès du Ministre d’Etat Monsieur Zephirin Diabre qu’il a obtenu dans la soirée du lundi 11 janvier 2021. Il s’est agi pour la délégation d’adresser ses chaleureuses félicitations, ses encouragements et ses vœux de plein succès à Monsieur Zephirin Diabre à la suite de sa brillante nomination à la tête dudit ministère lequel correspond, en tout état de cause, aux attentes des acteurs qui œuvrent pour l’apaisement des cœurs, le pardon, la vérité et la réconciliation dans notre pays. Le Comité lui a aussi exprimer l’intention de soutien qu’il entend lui apporter pour l’atteinte de meilleurs résultats notamment celui d’amener les Burkinabé à se réconcilier au bénéfice de l’intérêt supérieur de la nation.
En rappel, le Ministre d’Etat Zephirin Diabre est parmi les cent (100) premières personnalités signataires de l’Appel de Manega et fut également lauréat du Grand prix du Manega de la paix décerné à Kaya le 27 juin 2020.
Le Comité appelle les acteurs engagés, les citoyens et les Burkinabé épris de paix et de réconciliation à se mettre au-dessus des considérations et à contribuer avec plus de force et de foi en accompagnant le ministère d’Etat chargé de la réconciliation nationale et la cohésion sociale et, à travers celui-ci le Gouvernement pour la réalisation de la réconciliation nationale dans les meilleurs délais.

Fait à Ouagadougou le 12 janvier 2021
Le Comité national
Secrétaire général
Lookmann SAWADOGO

>> Notre équipe

Newsletter

Proverbe Le vivre ensemble

« Il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent. S'ils regardaient avec plus d'amour, ils discerneraient surtout ce qu'il y a de commun entre eux, et la moitié des problèmes du monde seraient résolus. " (Paulo Coelho) »