hk

Publier 21 juin 2020
L’affaire de l’achat des véhicules en leasing au niveau de la Mairie de Ouagadou fait couler beaucoup d’encres ces jours-ci. En effet, Narcisse Sawadogo, juge de la cour d’appel de Ouagadougou, et ex procureur du Faso près le tribunal de Bogandé, a été auditionné par le parquet et placé en garde à vue ce dimanche 14 juin 2020. L’interrogatoire a été effectué par la gendarmerie.

La presse lève le lièvre
Cette affaire fait suite à la publication d’un article intitulé « Poursuites judiciaires, contre le maire de Ouagadougou : Des magistrats sollicitent 70 000 000 F.CFA pour classer l’affaire ». Une tribune parue dans le récent numero du journal l’Evènement. Selon notre confrère, le juge ainsi déposé et d’autres personnes ont proposé à Armand Beouindé, maire de Ouagadougou, d’étouffer son affaire moyennant 70 millions de francs CFA. Il aurait promis de corrompre des magistrats. Cerytains seraient ses proches selon ses propos et d’autres ne résisteraient pas à l’appât du gain. En rappel, la maire de la ville de Ouagadougou avaient fait des achats et location auprès d’une société qui ne respecterait pas les normes. Camille OUEDRAOGO.

>> Notre équipe

Newsletter

Proverbe Le vivre ensemble

« Il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent. S'ils regardaient avec plus d'amour, ils discerneraient surtout ce qu'il y a de commun entre eux, et la moitié des problèmes du monde seraient résolus. " (Paulo Coelho) »