hk

Publier le 27 février 2020

En marge de l’ouverture de la 7é session ordinaire du conseil des ministres du G5Sahel qui s’est tenue à Nouakchott en Mauritanie le Secrétariat Permanent du G5 Sahel et le Bureau International du Travail ont signé un protocole de partenariat. Cette signature a eu lieu en présence des Ministres en charge de la question de développement des Affaires Etrangères et de Défense Nationale de l’espace du G5 Sahel.


Ce protocole entre le BIT et le G5 Sahel couvre pratiquement les axes du G5 Sahel à savoir la gouvernance ; les infrastructures ainsi que la résilience et le développement humain. Les deux organisations marquent par cette occasion leur volonté et leur détermination de renforcer leur coopération.
Le B IT réaffirme son engagement à accompagner et soutenir le G5S dans la mise en œuvre du programme d’Investissements Prioritaires PIP.
Cela dit concrètement il s’agit de renforcer les capacités du Secrétariat Permanent et les pays membres pour mener des analyses de politiques macro-économiques favorables à un changement structurel inclusif promoteur de la création d’emplois dans la sous-région.
Par ailleurs Les capacités du secrétariat permanent et ceux des pays membres du G5 Sahel en matière d’évaluation de l’impact des projets et des investissements du PIP sur l’emploi des jeunes et des femmes sont renforcées.
La documentation et les supports visuels relatifs au programme phare EPR et son potentiel pour le Sahel sont disponibles.
Au niveau Pays une étude d’envergure sur la contribution des emplois et entreprises vert(e)s à la résolution des conflits au Sahel est réalisée et publiée au Mali et au Niger, par ailleurs, il sera question d’une étude sur les chaines de valeur porteuses pour l’autonomisation des réfugiées et des communautés d’accueil. Cette réalisation est prévue au Mali en collaboration avec UNHCR.
Doté d’un budget d’un million de dollars américain, le projet s’exécute en Mauritanie, au Niger et au Mali il bénéficiera au secrétariat permanent du G5 Sahel, les organisations syndicales et d’employeurs les gouvernements et les autorités locales du pays, les structures d’appui au développement sont également concernées.
Les stratégies de mise en œuvre sont basées sur une planification participative et flexible qui prend en compte les besoins des bénéficiaires et crée des synergies entre les différents acteurs pouvant contribuer à sa mise en œuvre. Le programme intégré s’inspire de l’approche JPR (Jobs for Peace and Résilience) et aligné sur les priorités nationales, et sous régionales.
La période d’exécution couvre la période qui va de novembre 2019 à octobre 2020.
Le protocole a été signé par le Secrétaire Permanent du G5 Sahel M Maman Sambo SIDIKOU et Dramane Haidara directeur bureau pays BIT Dakar en présence de Amadou Tidiane Guisset conseiller technique principal du programme d’appui au G5Sahel.
Service de communication G5 Sahel

>> Notre équipe

Newsletter

Proverbe Le vivre ensemble

« Il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent. S'ils regardaient avec plus d'amour, ils discerneraient surtout ce qu'il y a de commun entre eux, et la moitié des problèmes du monde seraient résolus. " (Paulo Coelho) »